Check in
Check out
Adultes
Enfants
Code promotionnel / Code de Groupe / Voyage ID

Pourquoi Frégate ?

Via l'association de l'AMAP (Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne), Mr Sancho rencontre Cyril Antunes, amapien qui propose son miel à la vente au sein du réseau, un véritable gage de qualité et d'authenticité.

Dans cette démarche environnementale plus que passionnante, Mr Sancho souhaite inscrire le resort Dolce Frégate Provence et étudier la faisabilité d'installer des ruches sur le domaine.

Cyril Antunes visite donc le domaine dans le but de confirmer l'implantation des ruches sur certains emplacements éloignés des cultures des vignes et à proximité de nombreuses zones de butinage pour nos abeilles.

L'emplacement des ruches répond à plusieurs critères:

Un fort ensoleillement & une bonne exposition

Les abeilles aiment le soleil et adorent voir celui-ci illuminer le matin l’entrée de leur ruche (comme nous, en nous réveillant le matin, voir le soleil pointer à travers les volets). Une exposition sud ou sud est excellente et engage les abeilles à sortir butiner dès les premières heures de la journée. Par ailleurs un terrain bien ensoleillé, surtout l'hiver où le soleil est plus bas, est un gage de bon hivernage, et de démarrage plus précoce au printemps.

 


Une bonne protection contre les vents dominants

A contrario les abeilles n’aiment pas le vent. Il perturbe leur vol en les plaquant au sol, et refroidit leur ruche dont elles doivent maintenir le cœur à une température constante de 35°, même en plein hiver.

 


Une flore mellifère abondante

Les abeilles peuvent butiner dans un rayon de 3 km autour de leur ruche pour récupérer le nectar et le pollen dont elles ont besoin. Mais plus près et plus abondante est cette ressource mieux c’est; et d’autant plus lorsqu’il s’agit de produire du miel pour un apiculteur. Alors, elles doivent constituer un stock suffisant pour elles-mêmes et produire des excédents pour la récolte.

 

L'apiculture sédentaire nécessite plusieurs variétés de fleurs tout au long de l'année, conditions rarement établies du fait de l'urbanisation intensive et du débroussaillage des bords de route, et des espaces sauvages pour la lutte contre les incendies...

 


Éviter l’exposition aux polluants générés par l’homme : insecticides et pesticides

L’emploi de ces produits toxiques génère des dégâts considérables, voir mortels, sur les colonies. Il convient donc de s’éloigner au maximum des cultures à risque. Mais au delà des dégâts provoqués sur les abeilles par les pesticides, un emplacement éloigné des pollutions humaines (gaz d'échappement, fumée des usines...) garantit un miel plus pur et plus sain.

 


Permettre à l’apiculteur de travailler dans de bonnes conditions

Choisir de préférence un terrain plat sur lequel il sera facile de se déplacer et de travailler (travail avec un équipement qui limite le champ de vision, chargement et déchargement des ruches en pleine nuit). Un terrain qui soit accessible à un véhicule et une remorque en permettant les manœuvres de retournement. Il est également indispensable de travailler sur un terrain qui présente des gages de sécurité contre le vol des ruches (emplacement isolé et discret dans un endroit difficilement accessible, ou protégé au sein d’une enceinte clôturée).

 


L’emplacement à Dolce Frégate Provence présente de bonnes caractéristiques:

  • Ensoleillement et exposition 5/5
  • Protection contre les vents dominants 4/5
  • Flore mellifère 2.5/5 ( le manque de nectar et de pollen devra être compensé)
  • Exposition aux polluants 3/5 (ruches éloignées le plus possible des risques)
  • Travail de l’apiculteur 5/5