Check in
Check out
Adultes
Enfants
Code promotionnel / Code de Groupe / Voyage ID

Faune et Flore

FAUNE ET FLORE DU PARCOURS

Nos parcours de golf sont entourés de faune et de flore, typiquement méditerranéenne. Cet environnement donne une nouvelle dimension au parcours et rend la journée golfique plus agréable !

TROU 1

A droite des départs, les restes d’un puits, qui alimentait le verger dans le vallon sous Frégalon, sont visibles.

TROU 2

Prochainement, un vignoble verra le jour sur la gauche du trou. On peut observer de belles fleurs devant les restes d’un cabanon en pierre sèches “agachon de chasseur”.

TROU 3

Les particularités du parcours de golf, sont les aires surélevées, construites par une carrière dont on a extrait les blocs. Si on observe bien, on peut voir une stalactite rejoindre une stalagmite (long travail du ruissellement dans une ancienne faille). Le rivage, au bas du golf, est percé de grottes sous-marines. Certaines forment des salles composées de stalactites. La grotte Gosquer de Cassis n’est pas là. Des massifs de coraux fossilisés et des nautiles fossilisés sont visibles, restes de la période ou la Provence était à l'équateur.

TROU 4

Au début, à la tombée de drive, la colline avançait jusqu’au milieu de l’actuel fairway, il était difficile d’empêcher les balles d’échapper à gauche.

TROU 5

Au trou 5, les canards seront vos amis surtout si vous leurs donner du pain sec !

TROU 7

Le trou 7 propose un beau point de vu sur les Embiez, île appartenant à Paul Ricard. C’est le premier port construit à sec. Une station marine travaille sur l’élevage de poissons et la lutte antipollution grâce aux bactéries.

TROU 10

Le Trou 10 est le trou incontournable du parcours car il propose une vue à couper le souffle ! Le sentier relie la Calanque de Port d’Alon au port de la Madrague. 1 h 30 de marches sous les pins couchés par le Mistral surplombant des jolies calanques sauvages. Par mauvais temps la seiche d’Alon à 60 centimètres sous la surface est démasquée par des brisants à 300 mètres du bord.

Sous le green du 10, au-delà de la voie ferrée, l'anse de “La Galère” et son rocher, appelé aussi “le sous-marin”, a été à plus de 12 mètres de hauteur, la base de l’école de plongeon de l’abbé Simon. Plus à droite au niveau d’une petite falaise, un mur perpendiculaire avec son sommet en forme de caniveau permettait de charger des bateaux de la chaux issue des fours à chaux dont il reste des ruines.

TROU 11

Des bagnards de Toulon auraient construits les murs de pierres sèches qui auraient servi d’enclos à moutons. La culture du cade, des immortelles, des narcisses et asperges était rependue dans la zone.
Au niveau du green, on peut voir Bendor, une autre île mis en place par Paul Ricard.

TROU 15

Sur la bute à gauche, se trouvent des plantes originales qui ressemblent à des plantes carnivores. Leurs identités nous restent indéterminés.

TROU 17

Sur la colline de droite, on peut retrouver des pigeons d’argile, restes de l’ancien Ball trap qui précédait le golf.

TROU 18

Les jours de grand soleil et c’est fréquent soyez attentifs aux Limberts qui s’exposent comme au trou 2. Avec un peu de chance, vous aurez la chance de voir des faisans majestueux, des poules très peu farouches, le ballet des écureuils ….Le soir, les mouettes et les lapins s’approprient comme maisons nos fairways et greens.

AUTOUR DU GOLF ET DU COMPLEXE DOLCE FREGATE PROVENCE.

Le littoral regorge de paysages typiques méditerranéens.

Entre le Port d’Alon et la Moutte, le site est protégé grâce aux nombreux usagers de la mer. Ainsi, le maintien de cet espace est impératif. Dans ces eaux, vous pouvez voir des espèces rares et fragiles comme les oursins irréguliers, l’œil de Sainte-Lucie, et bien d’autres..

La pointe Fauconnière est un espace naturel recensé dans le programme Natura 2000. Ce programme, lancé par le gouvernement, cherche à préserver les espèces rares à l’échelle européenne et leurs habitats. La pointe de Fauconnière est protégé grâce à l’habitation d’espèces rares comme la coralligène, la grande nacre, la dune éolienne, et bien d’autres…